L’ouverture d’esprit qu’apporte le zéro déchet

Prendre conscience

En commençant mon aventure zéro déchet, j’étais loin de m’imaginer tout ce que ce mode de vie pourrait m’apporter au fil du temps. Tout d’abord, le faite de prendre conscience de ce que je ne voulais plus dans ma vie par rapport à comment je vivais, à comment je consommais, est un premier pas qui n’est pas si facile à accepter de faire. Quand durant des années vous faites continuellement les mêmes choses sans leur avoir donné du sens ou sans vous avoir posez de questions, c’est difficile de se « sortir » de cette routine, de prendre du recul et de réfléchir à nos actes et aux conséquences qu’elles ont sur nous et notre environnement. Mais dès que ceci vous paraîtra logique et indispensable, votre chemin vers une vie plus simple et plus épurée vous attends!
De mon côté ce qui m’a fait prendre conscience de cela, c’est mon souhait à m’entourer de qui est vraiment important et de profiter des moments qui le sont tout autant et je pense que le bonheur commence par là…à vous de méditer là dessus!

Être convaincu

Lorsque vous avez fais une liste de ce que vous voulez ou pas dans votre vie, les choses s’installent d’elles-mêmes et vous ne vous sentirez à aucun moment obligés ou forcés à faire des choses, à vous « sacrifiez » pour ne plus utiliser des objets inutiles, ou de manger des aliments hors saison ou de vous douchez avec du shampoing solide qui ne sent pas autant bon que ceux du magasin. Tout ceci sera tellement logique pour vous, vous serez tellement convaincus du pourquoi vous faites les choses et du pourquoi vous utilisez ou mangez tel et tel produits que ces gestes, ces actes du quotidien seront faciles! Vous vous sentirez même libres, apaisez et soulagez de cette pression d’achat et de surconsommation que la société montre comme image, vous vous sentirez peut-être aussi un peu marginales et les autres vous jugeront sur votre manière de vivre. Mais après tout, nous sommes uniques non? Alors bas les stéréotypes, les « je fais comme tout le monde » et vive la liberté et le libre arbitre!

Soyez convaincus de ce que vous souhaitez dans votre vie, et juste le faite de le montrer, poussera les autres à se poser des questions et par la suite à commencer l’aventure zéro déchet à leur image, à leur vie et leur besoin. Je l’ai vu et vécu avec ma famille, les enfants que j’accompagne, mes collègues et amis.

Le non jugement

Certes, choisir le mode de vie zéro déchet, ne vous épargnera pas des jugements et des critiques, mais le plus important c’est de ne pas en prendre compte, seuls les bons conseils sont à prendre! Mais attention d’un autre côté, si nous ne souhaitons pas être jugés sur notre vie et nos choix, laissons les autres hors du jugement aussi, ils ne pratiquent pas le zéro déchet? ils ne font pas de composte mais créer leur produits eux-même? Ils ne vont pas acheter leur viande chez le boucher? Et alors? Cela ne nous regarde pas. La manière que les autres ont de pratiquer ou non le zéro déchet ne nous appartient pas et nous ne sommes pas en droit de juger quoi que ce soit. En tant que personne dite « écologique » je dois tout simplement montrer l’exemple non pas en étant une fervente du mode de vie zéro déchet et en poussant, obligeant les autres à le devenir, mais en restant convaincue de mes actes et en respectant le choix de l’autre sans jugements voilà l’exemple dont je parle! Mon mari, participe avec moi au mode de vie zéro déchet, il respecte mes choix, fais les courses « zéro déchet » avec moi, mange local, de saison et bio mais il n’utilise pas de produits cosmétiques naturels et en dehors de la maison il ne prend pas son dîner dans un tupp en verre, il l’achète au magasin. Mais cela n’est pas du tout grave! Au contraire je trouve qu’il a déjà pris conscience de certaines choses qu’il faisait avant machinalement et qui le fait maintenant avec du sens et c’est un bon début et le plus important c’est qu’il s’est senti libre de prendre cette décision sans que j’insiste.
Comme on dit: « notre liberté s’arrête ou celle de l’autre commence »

Après une réflexion…

Adopter ce mode de vie, m’a ouvert les yeux sur la manière dont je consommais et je mangeais. Je ne pensais pas un jour créer mes propres produits avec des éléments naturels et je pensais encore moin que cela fonctionnerai! Mais voilà, quand on a des problèmes de peau la question de l’industriel et de l’artisanal ne se pose même plus,  je veux respecter mon corps, me sentir bien autant psychologiquement que physiquement et je peux vous dire qu’atteindre cet idéal n’est pas une masse à faire! Nous avons toujours un petit tracas physique ou mental qui nous bouffe ou nous prend la tête je ne parle pas des soucis de la vie et des difficultés que l’on peut rencontrer tout au long de notre existence mais je parle de ce « mal être » intérieur que je ressentais après avoir mangé, après avoir trop mangé! Mal de ventre, ballonnements, impression d’être lourde et je ne parle des problèmes qui surviennent quant à mon système digestif!  Je ne pouvais et ne voulais plus vivre comme ça. Ce problème me tracassait et m’empêchait de me sentir en paix. Après réflexion sur ma manière de consommer, après avoir commencé à manger local, de saison, en privilégiant le bio et les commerçants qui vendent des aliments de qualité, je ne me sentais toujours pas pour autant vraiment bien à l’intérieur.

…Le véganisme entra dans ma vie et un nouveau mode de vie aussi
Le végétalisme ou véganisme c’est quoi?

C’est un régime alimentaire que la personne choisit en n’arrêtant tout aliments de base animale. C’est à dire, pas de viande ni de poissons, pas d’œufs et de produits laitiers (lait, crème beurre). La personne va donc compenser les nutriments que le corps  à besoin par d’autres aliments qui en contiennent comme les lentilles, les haricots, le quinoa, le tofu et certaines graines et céréales pour les protéines.
les laits végétaux, les crèmes 
végétales (avoine, cajou, amande, soja, coco..) et le beurre de coco pour le calcium et les matière grasses.
les pâtes complètes, le riz, les pommes de terre pour les
féculents.
Et bien sûr le plus possible de fruits, de légumes et de céréales pour les vitamines.
C’est une alimentation très riche et variée une fois que l’on apprend tout ça et c’est une réelle découverte pour apprendre à cuisiner des nouveaux plats!

Et être végan?

Ce terme est assez flou et lorsque vous dites aux gens que vous l’êtes, cela est mal compris. Selon ma vision des choses, être vegan c’est adopter un mode de vie ou la personne choisit de son plein gré d’arrêter de se nourrir de tel ou tel aliments et choisit également de porter ou non tels ou tels vêtements à base de produit animal (cuir et laine). Le terme végan est pour moi une réflexion sur notre manière de consommer et de prendre conscience mais je le répète, ce choix n’appartient qu’a moi et je suis actrice de mes actes donc la décision de manger de la viande ou non chez les invités, de porter ou non une veste en cuir ou bien de pratiquer ou non le zéro déchet etc..reste personnel et je ne suis pas en droit de dire qu’une personne qui ne confectionne pas ses produits elles-mêmes ou bien qui n’achète pas bio n’est pas une « bonne écologiste » pareil pour une personne dite Végane, si elle souhaite manger de la viande ou du fromage chez des invités ou parce qu’ils sont confectionnés de ses mains…cela ne regarde qu’elle! Le plus important, c’est de respecter, d’échanger des idées et tout ça sans jugements.

Et ma vie dans tout ça?

Quand je parlais tout à l’heure du « mal être » que je ressentais dans mon corps après avoir mangé, je dirais que je ne le ressens plus depuis que j’ai choisis de devenir végane ou d’adopter ce mode de vie. J’ai pris conscience quand mon médecin m’a annoncé que si je ne faisais rien pour mon système digestif, les complications allaient s’accumulées et là, la table d’opération m’attendrait. Alors pourquoi ai-je autant attendue? Parce qu’avant de me lancer dans le véganisme, j’ai tout essayé en commençant par éliminer le gluten, puis le lactose, et ensuite en buvant des jus de dattes ou de figues, de l’eau salée et aussi en prenant des médicaments, rien ne passait, rien ne me permettait de me sentir bien! J’étais désespérée et je pensais que la table d’opération allait être mon seul remède. Puis en attendant un jour mon mari écouter une vidéo sur le véganisme, j’ai réalisé que tout ce qui se disait se rapprochait le plus de ce que je recherchais
Une alimentation végétale, respectant les animaux et boycottant la surconsommation, une alimentation saine, de saison et variée sans privation et sans excès. Voilà la manière de consommer qui me correspond le plus! Proche et amoureuse de la nature tout est devenu une évidence! J’aime trop les animaux pour en manger et pour accepter ce que l’industrie les font subir, et c’est après avoir beaucoup réfléchie, après avoir arrêter la viande et ensuite les produits laitiers que je suis devenue convaincue du pourquoi je voulais manger ainsi et c’est alors que je me suis auto-proclamée végane et un nouveau mode de vie s’est installé. 

Puis seulement après quelques semaines, j’ai déjà ressenti un changement dans mon corps, plus de ballonnements, plus de sensations de lourdeur et mon système digestif à guérit par lui-même! J’ai appris à manger à ma faim sans excès. J’arrête de me nourrir quand l’assiette que je me suis servie est vide, je ne me sers plus deux fois et je ne grignote plus non plus. Même si la sensation de satiété n’est pas atteinte, j’attends le repas suivant de la journée et ainsi je me sens plus légère et bien! Et quel bonheur! J’ai réappris à cuisiner et à découvrir des aliments que je ne connaissais pas! ce mode de vie j’en suis convaincue et je reste persuadée que cette manière la de penser pousse les gens à réfléchir et à se poser plus de questions. « Est-ce nécessaire de manger de la viande tous les jours? Dois-je manger à chaque repas des produits laitiers? Si je ressens pas la satiété, et que je suis pas repu, c’est que j’ai pas assez manger!? »

En résumé et pour clôturer cette article, sachez que si vous vous lancez dans le zéro déchet, votre vision des choses va changer inévitablement et votre état d’esprit va s’ouvrir aussi et là, beaucoup de nouvelles découvertes et d’apprentissages vous attendent et vous en serez heureux! Alors hésitez plus! Et…SOYEZ CONVAINCUS!

PS: Hésitez pas à aller jeter un œil sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=XBybhBfNHY8
Je trouve que cette personne explique d’une manière très claire et sans jugements ce qu’est le végétalisme!

Puis si vous avez une fois envie d’aller vous faire un bon  restaurant végan à Neuchâtel, je vous conseille fortement un qui se situe vers la gare de Neuchâtel! La gérante est d’une gentillesse très appréciable et les plats et les desserts proposés sont variés, si possible issus de l’agriculture bio et végans bien entendu! Mais surtout, tout est très bons et vous découvrirez pleines de nouvelles saveurs, alors végans ou pas, vous serez conquis et vous trouverez votre bonheur!
L’adresse:
« Eat Eco Natural Food »
Faubourg de la Gare 11 A
2000 Neuchâtel
Tél: 076.219.15.93

N’hésitez plus, et essayer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *