Comment tout a commencé…

Depuis petite, je vis dans une famille « très écologique » . Mes parents ont toujours trié les déchets et faisaient attention à l’environnement, ils utilisent la voiture qu’en cas de besoin, ils achètent des aliments de saisons et favorisent le boulanger, le fromager et le boucher aux grandes surfaces mais ils vont quand-même faire leurs achats dans les magasins  où tout est emballés…mais je les félicitent pour leur efforts et les encouragent à continuer de faire vivre les petits commerçants et qui sait, peut-être un jour ils se lanceront à leur tour dans le zéro déchet sans pression et de leur plein gré!

Ma maman utilisait des produits achetés en grandes surfaces pour entretenir sa maison et ça me faisait toujours réfléchir quand mon papa toussait à perde ses poumons quant aux émanations…je me disais: « Mais tous ces produits là, sont-ils vraiment efficaces et sains pour la santé? Avons-nous vraiment besoin de 15 produits différents pour tout laver? Et notre corps dans tout ça? »
Je le voyais bien, quand j’utilisais ces produits  mes mains devenaient de plus en plus  rêches et ma peau fragile(rougeurs, picotements, dessèchement…) Ces facteurs étaient-ils normaux? C ‘est triste de se dire que notre maison est propre mais que notre corps est en mauvais état dû à des produits de ménage! Non?

Vouloir changer dans quel but?

Soyons honnête, quand je me suis un peu plus intéressée à l’étiquette qui se trouve derrière les flacons, ça fait peur! Des noms plus bizarres les uns que les autres, des termes chimiques à ne rien comprendre… Mais c’est quoi tout ça? Franchement, aucune idée! Peut-être des agents blanchissants, des détergents puissants et des odeurs qui ressemblent aux fleurs ou autres pour nous inciter à acheter sans se poser trop de questions!
Alors j’ai dis STOP! Je me souviens d’avoir dis à mes parents que le jour où je vivrai chez moi je n’utiliserai QUE des produits naturels et que j’achèterai TOUT chez les commerçants et qu’il n’y aura AUCUN plastiques chez moi!

Depuis, j’ai incité mes parents à acheter du vinaigre blanc en surface et du bicarbonate de soude à la pharmacie. Je ne savais pas que les vracs existaient ou du moin qu’ils allaient exister un jour. 
Mais malgré ça, je ne pouvais pas non plus les obliger à tout changer, il ne faut pas oublier que ce n’était pas moi qui décidait du fonctionnement de la maison et que nous ne pouvons rien imposer aux autres! Mais mes parents ont acceptés d’utiliser ces deux produits et depuis je n’ai plus entendu mon papa tousser…C’est fou de simples produits naturels peuvent absolument TOUT nettoyer dans la maison et ça ne nous met pas face à des dangers pour notre santé?! Mais que demander de mieux! La nature nous offre tellement de choses, elle fabrique elle-même ses produits et invente chaque ingrédient pour chaque nettoyage, elle maintient notre santé et diminue les maladies…Alors pourquoi ne profiterions-nous pas de ce qui nous entoure? 

Le zéro déchet, un mode de vie…

Le jour où j’ai pris mon indépendance, j’ai embarqué avec moi mon vinaigre blanc du magasin et mon bicarbonate de soude de la pharmacie, et j’ai commencé à acheter que du verre, de l’inox ou du bois pour ma cuisine ,ma salle de bain et mon matériel d’entretien, car le plastique c’est bien pratique certes, mais ça s’use mal, à long terme ça laisse des résidus pas très sain sur nos aliments et tout ça, on l’avale! J’avais pris les bonnes habitudes de mes parents pour le recyclages et les achats chez les petits commerçants. J’étais fière de moi car je mettais en place des actes pour ma planète.
Et pourtant! Les allers et retours en France pour les courses du mois, les aliments sur-emballés, les éléments jetable qui me remplissaient mes poubelles sans arrêter, les gels douche et les produits cosmétiques « sois-disant naturels » (car oui là aussi quand je lis les étiquettes derrière, je ne comprends rien du tout!) Et qu’est ce que je fais de tout ça? Au fil des mois ma réflexion s’affinait de plus en plus sur ma manière de consommer car quand je devais jeter des aliments pourris de mon frigo ou de mes placards parce que j’avais trop achetés, je me disais bien qu’il y avais un soucis…Pareil pour ma peau qui me tiraillait et me brûlait!

Il fallait que je trouve une solution, des alternatives naturels qui ne me feront aucun mal et qui me pousseront à réfléchir à deux fois avant d’acheter trop ou des choses qui ne me servent pas. C’est alors qu’un jour, en flânant sur internet, je suis tombée tout par hasard sur un article d’une canadienne qui expliquait qu’est ce que le zéro déchet et pourquoi elle s’était lancée là-dedans. J’ai adoré! Toutes mes questions sans réponses en avaient! La réflexion que je me faisais avait du sens et après l’avoir lu en entier, j’ai pris un crayon et une feuille et j’ai noté les bases du zéro déchet puis j’ai dis à mon mari: « Chéri,  je veux faire du zéro déchet! » Il m’a regardé avec des yeux bizarre mais c’est à ce moment là que j’ai commencé mon aventure et mes expériences! Et pourquoi une aventure me direz-vous? Car le zéro déchet c’est avant tout un mode de vie! Il faut accepter de vivre et de consommer autrement puis surtout il faut enlever nos mauvaises habitudes! (jeter par exemple)
J’ai alors TOUT changé, j’ai cherché des magasins en vrac, des alternatives au jetable, des produits naturels et en vrac toujours, puis je me suis renseignée sur des produits cosmétiques naturels de A à Z! Je n’aurai jamais pensé que tout ça existe! 

Puis en Juillet 2017, je me suis lancée dans le zéro déchet et depuis je ne cesse d’évoluer et de trouver de nouvelles recettes, de nouveaux avantages et alternatives contre la sur-consommation! J’ai également décidé de vivre en tant que minimaliste (un immense tri à été fait chez moi et surtout dans ma garde-robe) et aussi végétalienne pour rester dans ce mode de vie éthique, responsable et simple.

Et je dois vous avouer quelque chose; je ne me suis jamais sentie autant libre! Libre de choisir et de créer mes propres produits, d’être consciente de ce que je mange, mets sur ma peau ou utilise, agir en mon âme et conscience pour moi et mon environnement afin de vivre avec moin mais mieux,  » je suis ce que je mange et ce que je fais » , voilà mon zéro déchet! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *